Eric Dahan, Libération, 2014

... Il en  redonne la preuve avec son ballet Lucifer et son Concerto pour violoncelle, dont la profusion thématique, la puissance narrative, la solidité architecturale et la luxuriance orchestrale évoquent rien de moins que Ravel, Debussy ou Dutilleux.